20/08/2017

Les vendanges 2017 : précocité et passage de relais au Domaine

P1030953.JPG

Le raisin, comme les pêches , abricots et la plupart des fruits cette année ont affiché leur maturité une quinzaine de jours en avance. La vendange a ainsi démarré le 15 août au Domaine Pons Gralet par la récolte du muscat de noël. P1030947.JPGEn suivant nous avons fait le rosé avec les plantations les plus récentes, des syrah de Las Bourguères à Tautavel. Le jeune muscat d'Alexandrie sur les terres schisteuses de la Bade, nous a donné , sa première vraie récolte qui nous permettra de faire le Cairo Blanc, muscat sec qui a été tellement apprécié par nos clients. Les baies sont particulièrement saines cette année et le pressoir dégage ainsi des jus très aromatiques, très fruités pour ces blancs et rosés. Alors que le millésime 2016 était très sec avec des grappes "petits pois" comme aime à le dire Christian, celui de 2017 présente une récolte juteuse gorgée des pluies d'hiver et de printemps qui ont rincé notre terroir viticole traditionnellement sec. EN suivant nous rentrerons en tout début de semaine prochaine, le Côte du ROussillon Blanc "Pas de Roland". Pour les rouges nous ferons dans l'ordre les parcelles de Tautavel/Maury : "Cairo", "CLot de Saturne" et "Tautavel" pour terminer avec le "Taurus" et sa vigne de vieux carrignan, perchée dans la garrigue des hauts d'Estagel. EN principe, nous terminerons par la note sucrée avec les Vins Doux Naturels : Maury et Rivesaltes AMbré.
P1030958.JPGLa grande nouveauté de ces vendanges, c'est l'arrivée de Galdric Bareil, le 4ème enfant de la maison Pons Gralet (le fils d'Hélène) et qui a décidé de reprendre la suite de Christian. AInsi ce moment crucial de la vendange est aujourd'hui partagé par le jeune et le "futur" retraité...gageons que le vin n'en sera que meilleur.P1030974.JPG
Hélène Pons Gralet, 18 aôut 2017.

16:49 Publié dans Vendanges | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

22/04/2017

GEL de la VIGNE à Estagel

gel vignes, Estagel


De mémoire de catalan...il faut remonter à 1967 pour retrouver un épisode si violent de gel sur la vigne! Les plaines d’Estagel : côté La Tour de France et Case de Pène, sont fortement impactées. Leur proximité de la rivière Agly qui leur assure, en principe, les rendements les plus importants de la Vallée, a joué cette fois ci en leur défaveur.
La précocité des pousses dû à un printemps particulièrement chaud et humide semble avoir été fatale pour certaines parcelles situées sur des bas fond ou des proximités de rivières plus gélives.
Alors que les vignes arboraient déjà les feuilles, la chute des températures en dessous de zéro, à fait passer celle-ci d’un tendre vert presque blanc à des couleurs grisâtres et une texture cassante.
Pire encore : les formations des futures grappes se retrouvent noircies elles aussi et recroquevillées annonçant les pertes de récolte à venir. P1030199.JPGP1030182.JPG


Au Domaine, nos parcelles en côteaux, n’ont pas subi ce traumatisme. Seul un muscat situé dans un bas fond (« un clot » en catalan) et une vigne de grenache proche d’un ruisseau (« un rec ») a subi 10 à 15 % de pertes.

Hélène Pons Gralet, 22 avril 2017

18:07 Publié dans EN VIGNE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

08/09/2016

Loukia vendange chez Pépé...

ChrisLoukiaAout16.JPG



un immense plaisir, au démarrage des vendanges : Loukia, la petite fille de Christian (la fille de Nina) est passée voir son grand père dans la vigne. Il semble qu'elle apprécie fortement le raisin...moments d'émotion

17:46 Publié dans EN VIGNE, Vendanges | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |