24/03/2010

La baie de Paullile à l'honneur

DSCN3421.JPG

 

 

Le silence peuplé de Françoise Delmon et les peintures de Jean Louis Castillo

 

Ce mois de mars particulièrement  frileux a pourtant vu la sortie d'un roman très lumineux, par une auteure estageloise : Françoise Delmon, catalane d'adoption depuis 20 ans.

 

Nous immergeant dans ces « années folles » qui suivirent la catastrophe humaine de la Grande Guerre, l'écrivain nous emporte dans la douloureuse renaissance à la vie d'une « gueule cassée ». L'écriture très visuelle de Françoise Delmon est idéale pour nous raconter l'histoire de ces personnages et la formidable nature de la Côte Rocheuse : la baie de Paulilles, Port Vendres et Banyuls où se situe l'action. Outre l'hommage rendu à cette terre catalane, on reconnaît dans cette écriture un humanisme et un besoin de dénoncer l'injustice et les inégalités en accord avec l'engagement de l'auteur.

Hier décoratrice et professeur d'art plastique, aujourd'hui professeur documentaliste et romancière, cette femme résolument moderne dans sa multi activité, a fait de l'art et de l'écriture ses domaines de prédilection qu'elle sait partager avec le jeune public. D'ores et déjà, outre les rendez vous d'éditeurs classiques : FNAC, Privat etc...Françoise remplie son agenda pour les semaines à venir de rencontres avec les collègiens et lycéens du département. Ce premier écrit très prometteur, repéré par l'éditeur les Presses littéraires devrait être suivi d'autres romans tout aussi succulents.

DSCN3429.JPG

Vous pourrez rencontrer Françoise Delmon pour une séance de dédicace, le vendredi 2 avril à partir de 18H00 au caveau du Domaine Pons Gralet, sur la place du village à Estagel.

Ce sera l'occasion d'une dégustation des vins du domaine. Vous pourrez également admirer les peintures et dessins  de Jean Louis CASTILLO présent également ce jour là.

 

 

14/07/2009

Gérard Jacquet et son dico d'acqui

DSCN1508.JPG

Le domaine PONS GRALET est une petite exploitation artisanale en culture biologique de 7 hectares sur la commune d'Estagel. La diversité des terroirs schisteux, argilo-calcaire, galets roulés, schistes marneux ...permet à Christian Gralet d'exprimer toute la créativité d'un vigneron catalan soucieux de son environnement et fier de ses racines.DSCN1503.JPGDSCN1512.JPG Ainsi les AOC : côtes du roussillon blanc  mais aussi  rosé, muscat de Rivesaltes et bien sûr CRV « taurus » en rouge, vins produits depuis seulement 2 à 3 ans, par cette cave particulière à taille humaine,  commencent déjà à avoir ses afficionados. Un carignan vieilles vignes (plus de 70 ans) particulièrement aromatique complète la gamme ainsi que le dernier nè en rouge  « lo cairo » un grenache syrrha particulièrement prometteur. C'est avec cette dernière bouteille que l'on comprend si besoin était le trait d'union entre le vigneron et le poête chanteur que constitue la culture catalane et plus particulièrement roussillonaise. L'un comme l'autre révèle des richesses culturelles de notre terroir et patrimoine s'appuyant sur l'authenticité des mots de  l'homme de lettre et de la démarche biologique de l'homme de la terre. Quand on sait que le chanteur fût cultivateur à ses début et que le vigneron revendique lui sa langue catalane jusque dans la conception de ses étiquettes...on comprend encore mieux l'amitié de ces deux là

17/04/2009

Georges Bartoli dédicace son ouvrage en hommage à son oncle Josep Républicain espagnol qui a vécu la Retirada

DSCN2221.JPG

Le photo journaliste, bien connu du monde paysan et ouvrier a ainsi signé une quarantaine d’ouvrages retraçant l’épisode dramatique de la guerre d’Espagne, le passage au Perthus et ses prolongements dans les camps nazi sans oublier les engagements dans la résistance française des républicains espagnols. On comprend mieux alors le « regard subjectif du photographe, fils d’exilé » que Georges Bartoli porte sur son environnement et plus particulièrement sur les combats révolutionnaires dans le monde ou le mouvement social en France.
Pendant près de deux heures, les échanges avec l’auteur se sont succédés au caveau du Domaine Pons Gralet qui avait organisé cette initiative avec le tabac presse Felix Gomez. Ce fut l’occasion de déguster les vins du Domaine et d’admirer les œuvres d’artistes locaux peintres : huile de Bernadette Gaspari et pastel de Jeannette Tixador mais aussi les poteries de G. Verdy de Tautavel.