07/05/2012

Les artistes Francescas estageloises

DSCN4779.JPG

Beaucoup de monde, ce vendredi 13 avril 2012, au caveau sur la place d’Estagel pour partager un moment avec Françoise Delmon autour de son ouvrage « le rire des anges ». La gentillesse de l’auteur, sa disponibilité pour raconter son parcours d’écrivain et sa démarche d’écriture ont satisfait tous les participants curieux de découvrir ce second roman après toutes les promesses littéraires contenues dans le premier "le silence peuplé ".L’éditeur « les presses littéraires » ne s’y est pas trompé qui a accordé une place privilégiée dans sa gamme des romans noirs. Un touchant contrastre avec la luminosité des huiles sphériques de Françoise Gendre, artiste peintre estageloise qui expose toujours au caveau et prépare une série bien plus épurée sur l’énergie du zen qu’elle vient de donner à voir dans une mini exposition à la salle Mandela. Deux artistes pas vraiment opposée puisque toutes deux nous laissent un formidable message d’espoir agréablement accompagné ce jour là, par la découverte des nouveaux millésimes et nouveauté du Domaine.

delmon_couv rire[1].JPG


Les prochains rendez vous littéraires à ne pas manquer au caveau Pons Gralet sont le 11 mai avec « Les voyages culinaires de barboufat » de Remi Cathala et « Histoire de la Vigne et du vin » de Pierre Torrès puis le 8 juin avec Christine Calvet « 4 saisons sans gluten et sans lait » , et enfin le 11 juin avec le troisième tome du "Dico d'Aqui" de gérard jacquet qui sera accompagné d'Emilie Hoerner, chroniqueuse sur l'histoire catalane et qui présentera également son ouvrage.

Vous trouverez l’ouvrage : « Le rire des anges » de Françoise Delmon, aux éditions Les Presses Littéraires, chez les libraires locaux, 13 euros
Pour aller sur le site de Françoise, cliquez ici.

02/04/2011

Michel CADE historien, et Robert MAJENTI, peintre au caveau

Dans le cadre de ses animations culturelles, le Domaine Pons Gralet vous invite à une double rencontre le samedi 16 avril à partir de 16H30 à son caveau sur la place d’Estagel.

Ce sera un itinéraire très visuel cette fois-ci, porté par deux personnalités que le monde de l’image en mouvement, fascine et inspire fortement. Michel Cadé, tout d’abord, professeur d’Université mais aussi Président de l'Institut Jean Vigo viendra dédicacer l’ouvrage qu’il a dirigé et qui fait le point sur la représentation cinématographique de la Retirada. L’historien rassemble dans cette entreprise : universitaires, journalistes, conservateurs de cinémathèque des deux côtés de la frontière qui vont produire 11 articles analysant des images jusque là inconnues de ce douloureux événement. robert majenti,michel cadé,la retiradaLaissons parler l’éditeur : « Premières d’un long cortège ininterrompu, ces images de femmes et d’hommes, cadrées selon des modes divers, images en plan large ou rapproché, parfois volées à la censure déjà à l’œuvre, parfois tremblées parce que la caméra embarquée dans un véhicule manque d’assise ou que tout simplement la main de l’opérateur cesse d’être sûre au spectacle de la détresse, renvoient avec la violence des origines au flot qui encore s’écoule devant nous, sans cesse… Pour savoir comment elles furent tournées, pour ne pas oublier… ». L’ouvrage est accompagné du DVD de « l’exode d’un peuple » de Louis Llech, film unique sur l’évènement.
Le second invité de ce samedi culture et vin, est Robert Majenti, professeur agrégé de sciences économiques et sociales au lycée Déodat de Céret et artiste peintre. Ce catalan dont les origines familiales se perdent entre ses Aspres natales et le Vallespir de ses aïeux, est un amoureux des formes sensibles qu’il tente de retenir à la pointe de ses pinceaux depuis 2007. Car cet engouement et ce talent pour la peinture est en effet, étonnamment ,tout récent chez notre cérétan qui exprime pourtant admirablement , un monde de sensation entre mouvement, ombre, couleur et transparence où l’humain est toujours au centre. Ses acryliques sur toile ne laissent pas indifférent tant ces figures dégagent d’émotions profondes. Rien d’étonnant à ce que l’humanité transpire dans toute ses toiles, Robert Majenti, est de toujours un homme engagé dans le respect de la liberté et la lutte contre l’injustice et l’oppression. robert majenti,michel cadé,la retiradaPour rajouter à la convivialité de ce moment ce sera également l’occasion de déguster les vins du Domaine Pons Gralet et notamment le tout dernier Côte du Roussillon Village Tautavel, vin de garde passé en fût pour accentuer les caractères aromatiques et l’équilibre donné par ce terroir fabuleux de la vallée de l’Agly.

« La Retirada en images mouvantes » Sous la direction de Michel Cadé, ont collaboré à l’ouvrage : Floreal Peleato, Alfonso del Amo, Maria García Barquero, Grégory Tuban, Martine Camiade, François Amy de la Bretèque, Vicente Sánchez-Biosca, Kees Bakker, Jean Tena, Àngel Quintana., 19 euros, éditions Trabucaires

04/12/2010

cadeau vin pour ces fêtes...

DSCN2166.JPG

Pour noël et vos repas de fête…
Le Domaine Pons Gralet, vous propose :


Un choix d’emballage cadeaux : toile de jute (1, 2 ou 3 bouteilles), coffret bois de (3 et 6 bouteilles) coffret carton (2 bouteilles)

pour offrir nos meilleurs produits : muscat et le ambré excellents sur les foies gras, les bûches et autre gourmandises de fin d'année,
nos rouge Le « Taurus » avec les sauces épicées et particulièrement les gambas et autre langouste en sauce américaine
« Cairo » , « Carignan vielles vignes »
Le Blanc « Pas de Rolland » en apéritif dégustation pour vous emplir le palais de notes fruitées ou pour terminer le repas avec un fromage un peu fort : marroual ou cantal ....

Tout cela à des prix très raisonnables :
ex : la bouteille d'ambré dans son embalage de jute :12 euros, le duo toujours en toile de jute : ambré+ muscat : 23 euros........le trio coffret bois : muscat, Taurus et Pas de Roland à 30 euros, les 6 taurus en coffret bois : 52 euros, la bouteille d'ambré dans son embalage jute
DSCN2158.JPG
DSCN2146.JPG
<