22/04/2017

GEL de la VIGNE à Estagel

gel vignes, Estagel


De mémoire de catalan...il faut remonter à 1967 pour retrouver un épisode si violent de gel sur la vigne! Les plaines d’Estagel : côté La Tour de France et Case de Pène, sont fortement impactées. Leur proximité de la rivière Agly qui leur assure, en principe, les rendements les plus importants de la Vallée, a joué cette fois ci en leur défaveur.
La précocité des pousses dû à un printemps particulièrement chaud et humide semble avoir été fatale pour certaines parcelles situées sur des bas fond ou des proximités de rivières plus gélives.
Alors que les vignes arboraient déjà les feuilles, la chute des températures en dessous de zéro, à fait passer celle-ci d’un tendre vert presque blanc à des couleurs grisâtres et une texture cassante.
Pire encore : les formations des futures grappes se retrouvent noircies elles aussi et recroquevillées annonçant les pertes de récolte à venir. P1030199.JPGP1030182.JPG


Au Domaine, nos parcelles en côteaux, n’ont pas subi ce traumatisme. Seul un muscat situé dans un bas fond (« un clot » en catalan) et une vigne de grenache proche d’un ruisseau (« un rec ») a subi 10 à 15 % de pertes.

Hélène Pons Gralet, 22 avril 2017

18:07 Publié dans EN VIGNE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |